ABN Newswire http://www.abnnewswire.net Sun, 21 Dec 2014 08:37:56 newsroom@abnnewswire.net newsroom@abnnewswire.net 60 <![CDATA[ Balmoral ressources (TSE:BAR) intercepte 54,08 m titrant à 1,62 % de Ni, 0,18 % de Cu, 0,36 g/t de Pt et 0,88 g/t de Pd à Grasset ]]> fr32717 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32717/ Mon, 18 Aug 2014 21:30:00 GMT Balmoral Resources Ltd. (« Balmoral » ou la « société ») (TSE:BAR) (OTCMKTS:BALMF) a aujourd'hui annoncé des interceptions de nickel-cuivre-ÉGP à haute teneur, provenant de chacun des huit premiers trous ciblant sa découverte récente d'Horizon 3 surla propriété Grasset détenue à cent pour cent par la société au Québec. Tous les huit trous, se déploient autour du sondage de découverte GR-14-25 (à 1,79 % de nickel, 0,19 % de cuivre, 0,42 g/t de platine et palladium 1,04 g/t sur 45,28 m — (voir NR14-11, le 20 mai 2014) - ont entrecoupé de larges zones de minéralisations nickel-cuivre-ÉGP similaires à celles observées dans le sondage de découverte.

— Les résultats incluent 102,86 m titrant à 1,03 % de Ni + Cu & ÉGP

— Le noyau à haute teneur continue tout au long dont 15,84 m à 2,51 % de Ni et 9,80 m à 2,73 % de Ni dans le trou le plus profond annoncé à ce jour

Les résultats ont été mis en évidence par les trous GR-14-28 et GR-14-33, ce dernier étant le plus profond des huit trous de suivis initiaux. Le trou GR-14-28 a donné une interception de 102,86 m titrant à 1,03 % de nickel, 0,11 % de Cu, 0,22 g/t de Pt et 0,53 g/t de Pd sur le collier du substratum rocheux. Cela comprenait une section à teneur supérieure presque 9 mplus large que le sondage de découverte à 54,08 m titrant à 1,62 % de Ni, 0,18 % de Cu, 0,36 g/t de Pt et 0,88 g/t de PD. Le trou GR-14-33 a donné une interception aussi large de 99,50 m titrant à 0,95 % de Ni, 0,11 % de Cu, 0,21 g/t de Pt et 0,48 g/t de Pd qui comprend un noyau à très haute teneur de 9,80 m titrant à 2,73 % de Ni, 0,33 % de Cu, 0,68 g/t de Pt, 1,64 g/t de Pd et 0,11 g/t de Au (voir la figure 1, figure 2 et figure 3 en lien ci-dessous). En plus du nickel, cuivre, platine et palladium, plusieurs des interceptions les plus profondes de l'actuel programme ont donné des valeurs d'or nettement anormales (> 0,10 g/t).

« Les résultats d'aujourd'hui confirment la découverte et commencent à esquisser le potentiel, d'une zone desulfure à haute teneur en nickel-cuivre-ÉGP dans le complexe ultramafique de Grasset, » a déclaré Darin Wagner, président et PDG de Balmoral. « Le forage en cours continue de recouper les grandes zones de minéralisation sulfurée, les deux parallèleset en dessous des trous annoncés aujourd'hui. De bons résultats, des travaux géophysiques régionaux en continu et une tendance des systèmes de sulfure de nickel magmatique à héberger de multiples zones de minéralisation de nickel font que nous sommesde plus en plus optimistes quant au potentiel de cette tendance, détenu à 100 % par Balmoral. »

La phase initiale d'essai a maintenant défini avec succès les contrôles régionaux sur l'attitude, la continuité et les aspects structurels de la découverte d'Horizon 3. Cela a permis au forage continu d'incorporer les expansions plus larges, puis a permis l'augmentation plus efficace et rapide de la taille de la zone minéralisée. Parmi les trous annoncés aujourd'hui, seul le trou GR-14-27 a été foré assez profondément pour tester l'Horizon 1 minéralisé. La minéralisation en sulfures de nickel disséminée a été recoupée avec succès sur une longueur de trou de plus de 60 m le long de la base de l'intrusion (Horizon 1) donnant 60,46 m titrant à 0,35 % de nickel.

Le trou de sondage GR-14-34, le sondage d'essai le plus au sud-est des trous de sondage Horizon 3 actuels, a recoupé une zone d'ultramafite difforme noyauté d'un dyke de porphyre quartz près du niveau prévu de la zone de sulfuresHorizon 3. Cette section de porphyre noyautée est présentement interprétée par une représentation à tendance plus ou moins est-ouest, près d'une faille verticale (la « faille QP »); compensant la stratigraphie d'Horizon 3 dans cette zone. La présencede roches ultramafiques complexes de Grasset sur les deux côtés de la faille suggère un décalage latéral limité le long de la faille. Le forage sud-est reprendra une fois que les données magnétiques détaillées recueillies dans le levé aérien en cours de Grasset Trend seront reçues et analysées.

Le forage continue à Grasset (et sur le projet d'or Martinière de la société à 40 km à l'ouest). Outre le levé aérien actuel, qui couvre les propriétés de Balmoral suivantes : Grasset, Fénelon, Jérémie Sud et les Jérémie (les 16 kms de long du « Grasset Nickel Trend »), les prospections géophysiques de trou vers le bas sont également en cours dans la région de Grasset.

Propriété Northshore

La société a été avisée que GTA Ressources and Mining (« GTA ») a choisi de ne pas exercer leur deuxième option en vertu de l'Accord d'option Northshore. En conséquence, les sociétés formeront désormais une coentreprise participative pour explorer davantage et développer la propriété de Northshore en Ontario. GTA détiendra une participation initiale de 51 % dans la coentreprise et sera le gérant des travaux de la coentreprise.

Pour voir le tableau des résultats, allez sur : http://media.abnnewswire.net/media/en/docs/77854-TSE-BAR-20140818.pdf

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, Relations investisseurs
T: +1-604-638-3664
F: +1-604-648-8809
C: jtoporowski@balmoralresources.com
WWW: www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral Resources Ltd. (TSE:BAR) confirme les minéralisations de Ni-Cu-EGP à haute teneur de plus de 45,28 mètres sur New Horizon; propriété de Grasset, Detour Trend au Québec ]]> fr32716 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32716/ Wed, 21 May 2014 09:38:37 GMT Balmoral Resources Ltd. (TSE:BAR) (OTCMKTS:BALMF) (« Balmoral » ou la « société ») a confirmé aujourd'hui la découverte de minéralisations de nickel-cuivre-PGE à haute teneur associées à la zone de sulfures à texture réticulée déjà mise en évidence (voir NR14-09, 30 avril 2014) dans le trou GR-14-25. La zone à texture réticulée, un des quatre intervalles minéralisés dans le trou, a donné une interception de surface proche de 1,79 % de nickel, 0,19 % de cuivre, 0,42 g/t de platine et 1,04 g/t de palladium sur 45,28 mètres. Cet intervalle de haute qualité comprend et est plafonné par 1,11 mètres de sulfures massifs et semi-massifs qui ont donné 10.60 % Ni, 0,45 % Cu, 2,04 g/t Pt et 5,23 g/t Pd, confirmant le potentiel de valeurs de nickel et d'EGP de très haute qualité au cœur du système (voir le tableau ci-dessous et aussi en lien ci-dessous).

Le trou GR-14-25 est le premier trou sur la propriété qui intersecte l'Horizon 3 du complexe Grasset ultramafique (voir Figure 1 et Figure 2). Cet horizon récemment découvert riche en sulfure est ouvert dans toutes les directions; il se trouve à environ 100 mètres au sud-ouest et est stratigraphiquement au-dessus des deux autres horizons de Ni-Cu-EGP minéralisés, orientés verticalement dans la partie la plus au sud du complexe de filon-couche ultramafique jusqu'à 16 kilomètres de long.
--------------------------------------------------------------------------------
Hole       North West    Dip     From   To   Interval* Ni  Cu   Pt   Pd  Horizon
Number                            (m)   (m)    (m)    (%) (%)  g/t  g/t
--------------------------------------------------------------------------------
GR-14-22    0+90 S 2+60 E -57    141.23 173.97 32.74 0.47 0.05 0.11 0.26   2
including                        166.66 173.03  6.37 0.91 0.12 0.24 0.6    "
                                 188.72 204.50 15.78 0.38 0.02  Pending    1b
                                 219.00 235.41 16.41 0.44 0.05  Pending    1a
--------------------------------------------------------------------------------
GR-14-23    0+90 S 2+60 E -64    170.53 182.44 11.91 0.49 0.05 0.11 0.25   2
including                        179.04 181.55  2.51 1.05 0.13 0.25 0.63   "
                                 291.23 303.09 11.86 0.30 0.03 0.05 0.11   1
--------------------------------------------------------------------------------
GR-14-24    1+30 S 7+20 E -57    168.20 185.51 17.31 0.32 0.04 0.05 0.11   2
including                        184.88 185.51  0.63 1.22 0.22 0.27 0.55   "
                                 222.06 222.47  0.41 0.08 1.31 0.13 0.18   vein
                                 230.66 246.95 16.29 0.34 0.04 0.08 0.16   1
--------------------------------------------------------------------------------
GR-14-25    1+30 S 5+20 E -61     79.62 156.91 77.29  1.17 0.12 0.25 0.62  3
including "net textured interval" 95.67 140.95 45.28  1.79 0.19 0.42 1.04  "
which includes       "            97.91 130.00 32.09  2.17 0.23 0.53 1.31  "
                     "            97.91  99.02  1.11 10.60 0.45 2.04 5.23  3
                     "            98.40  99.02  0.62 14.35 0.51 2.32 6.70  "
and                  "           110.55 128.15 17.60  2.45 0.31 0.62 1.57  "
                                 322.49 336.97 14.48  0.27 0.03 0.04 0.09  2
                                 343.51 346.45  2.94  0.57 0.03 0.06 0.16  2
                                 372.00 403.81 31.81  0.55 0.05  Pending   1b
including                        380.71 398.11 17.40  0.68 0.06  Pending   "
                                 439.79 470.19 30.40  0.38 0.03 0.05 0.11  1a
--------------------------------------------------------------------------------
* Toutes les interceptions signalées sont en longueurs de fond de trou, pas en vraies épaisseurs. Le forage insuffisant a été complété à ce jour pour définir l'orientation de la zone minéralisée dans l'espace.

L'intervalle à texture réticulée de 45,28 mètres en GR-14-25 présente une excellente continuité interne et de fortes teneurs en nickel et en EGP uniformément (voir Figure 3). Les résultats d'aujourd'hui confirment également la présence d'une minéralisation de nickel-cuivre-EGP sur plus de 840 mètres latéralement et à 300 mètres verticalement, le long de l'Horizon 1, et sur plus de 540 mètres latéralement et 240 mètres verticalement le long de l'Horizon 2. Le premier test de l'Horizon 3 a été le trou GR-14-25, qui a intersecté la zone minéralisée à haute teneur à moins de 100 mètres de profondeur verticale. Tous les trois horizons minéralisés restent ouverts dans toutes les directions, à part l'Horizon 1 qui semble se terminer par la zone de déformation de Sunday Lake vers le sud. Des sulfures massifs contenant du nickel-cuivre-EGP ont été interceptés le long des Horizons 1 et 3 dans les forages limités (10 trous) faits jusqu'à présent.

On estime que l'hôte complexe Grasset ultramafique s'étend totalement sur 16 kilomètres sur les propriétés Grasset et Fénelon détenues à 100 % par Balmoral. On y a fait seulement des forages limités, concentrés principalement dans une zone à 8,3 kilomètres au nord-ouest de la découverte actuelle. On sait que des minralisations de sulfures de nickel-cuivre-EGP similaires se trouvent dans ce domaine, ce qui suggère un potentiel important pour d'autres découvertes le long du complexe.

L'analyse de minces lames reçues récemment (voir www.balmoralresources.com) indique la présence de pyrrhotite et pentlandite abondantes, avec chalcopyrite, magnétite (après chromite), pyrite et millérite moindres (ce dernier est un sulfure de nickel à forte teneur en nickel) dans la zone à haute teneur à texture réticulée. La pentlandite, qui semble contenir l'essentiel de la minéralisation de nickel, se présente sous forme de grains isolés de minéraux que la société considère comme favorable d'un point de vue métallurgique. La société prévoit que les travaux de forage et de géophysique sur la propriété de Grasset reprendront, si les conditions au sol le permettent, à la mi-juin, suivis peu de temps après par la reprise du forage sur la propriété aurifère à haute teneur de la Martinière détenue par Balmoral, à 40 kilomètres à l'ouest.

« L'immensité et la haute qualité de la découverte en Ni-Cu-ÉGP de Grasset offrent à Balmoral un second potentiel de croissance très intéressant, à court terme, au Québec », a déclaré Darin Wagner, président et directeur général de Balmoral Resources. « Avec des hausses de prix récentes démontrant la sensibilité du marché du nickel en lien avec les incertitudes politiques dans les principales régions productrices, l'absence de nouvelles découvertes de nickel dans le monde au cours de ces dernières années, l'importance des teneurs, l'immensité des interceptions, le contenu significatif en EGP et l'échelle apparente du système minéralisé, la découverte de Grasset semble positionner la société pour pouvoir attirer un fort intérêt de la part des investisseurs dans les secteurs des métaux précieux et de base. »

PQ et contrôle de la qualité

M. Darin Wagner (P.Geo.), président-directeur général de la société, est la personne qualifiée non indépendante qui a approuvé les informations techniques et scientifiques contenues dans ce communiqué. M. Wagner a supervisé le programme des travaux sur la propriété Grasset, a visité la propriété de nombreuses fois et a examiné les carottes de forage provenant des forages rsumés dans ce communiqué. Il a examiné les résultats avec le personnel géologique principal sur le site, et a examiné les résultats analytiques et de contrôle de la qualité disponibles.

Balmoral a mis en place un programme de contrôle de la qualité pour tous ses programmes de forage, pour assurer les meilleures pratiques dans l'échantillonnage et l'analyse des carottes de forage. Ceci inclut l'insertion d'échantillons stériles, de duplicatas et de normes certifiées dans le flot d'échantillonnage. Une carotte de forage de calibre NQ est sciée avec une moitié de la carotte de forage échantillonnée à des intervalles basés sur des critères géologiques, dont la lithologie, la minéralisation visuelle et l'altération. La moitié restante de la carotte de forage est entreposée sur le site à la station de terrain Martinière de la société dans le centre du Québec. Des échantillons de carotte de forage sont transportés dans des sacs scellés vers les installations d'analyse ALS Minerals Val-d'Or, Québec. Les analyses de métaux de base sont obtenues à l'aide de l'ICP-AES, de l'Aqua Regia et la digestion acide 4. Les méthodes de double digestion démontrent une bonne corrélation. Des valeurs de nickel de plus de 10 000 ppm sont réanalysées à l'aide d'un mélange de peroxyde de sodium suivi de finition de l'ICP-AES. Les valeurs d'EGP ont été obtenues par pyroanalyse faite suivant les normes de l'industrie avec finition ICP-AES à l'aide d'aliquotes de 30 g. Suivant la réception des analyses, une analyse visuelle des intersections minéralisées est effectuée et des analyses additionnelles peuvent être demandées. ALS Minerals est certifié ISO 9001:2008.

Pour consulter le tableau et les figures, veuillez aller sur : http://media.abnnewswire.net/media/en/docs/77202-NR14-11-05-20-14.pdf

John Toporowski
Directeur, Développement commercial
Tél: +604-638-5815 
Sans frais : +877-838-3664

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral Resources (TSE:BAR) intersecte 1 138 g/t d'or sur 4,87 mètres, la zone de Bug Lake Footwall, projet Detour Gold au Québec ]]> fr32715 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32715/ Mon, 12 May 2014 21:30:50 GMT Balmoral Resources Ltd. (« Balmoral » ou la « compagnie ») (TSE:BAR) (OTCMKTS:BALMF) a annoncé aujourd'hui ses résultats pour le programme de forage d'hiver 2014 sur sa propriété de la Martinière qu'elle détient à 100%. Les résultats sont mis en évidence par une intersection de 1 138 g/t (33 oz/tonne) d'or sur 4,87 mètres de la Zone de Bug Lake Footwall, qui comprend une intersection de propriété record de 9 710 g/t (312 oz/tonne) sur 0,57 m. Cette intersection se trouve dans un intervalle minéralisé en or de 71,05 mètres de large coupant les zones aurifères de Footwall et de Bug Lake. Cette intersection et d'autres à haute teneur dans le communiqué d'aujourd'hui continuent de mettre en évidence la nature à teneur bonanza de la zone liée à Bug Lake Footwall. Les trous MDE-14-143 et -144 ont également agrandi avec succès les zones aurifères de Bug Lake à une profondeur verticale de 400 mètres, y compris une intersection de 8,25 g/t d'or sur 14,53 m associé avec une pente inférieure (voir figure 1 - coupe 1 + 62,5 nord et « pentes et plats » sur le lien ci-dessous). Les zones restent ouvertes au-delà de cette profondeur pour une possible expansion.

Les essais de l'extension sud de Bug Lake Gold Trend, (voir figure 2 - plan et figure 3 - coupe 3 + 25 vers le sud sur le lien ci-dessous) à 500 mètres au sud de MDE-13-143, a identifié des minéralisations en or associées avec une section récemment identifiée comme « pente » de la zone de faille de Bug Lake. Le trou MDE-14-142 a donné des intersections de 9,35 g/t d'or sur 5,17 mètres et 4,78 g/t d'or sur 2,65 mètres à partir des contacts supérieures et inférieures de la porphyre de Bug Lake dans le trou le plus profond à ce jour le long de l'extension sud.

« Aussi impressionnant que les teneurs bonanza se trouvent encore à Bug Lake, la confirmation des intersections continues de haute qualité en profondeur et la découverte d'une autre « pente » à haute teneur le long de l'extension sud de Bug Lake Gold Trend démontre clairement le côté positif et le potentiel d'expansion de ce système », a déclaré Darin Wagner, président et PDG de Balmoral. « Avec les excellents résultats de la Martinière et une nouvelle et formidable découverte en nickel-ÉGP à Grasset, notre équipe d'exploration fait « feu de tout bois » et crée des occasions d'affaires pour Balmoral et ses actionnaires. »

Tronçon nord - Bug Lake Gold Trend

Pendant le programme de l'hiver 2014, Balmoral a réalisé quinze trous le long du tronçon nord de Bug Lake Gold Trend. Le forage a été réussi sur plusieurs fronts, agrandissant des parties ouvertes du Bug Lake et des zones aurifères connexes près de la surface, agrandissant les zones en profondeur au-delà des limites du précédent forage, confirmant le modèle actuel d'exploration, intersectant des minéralisations aurifères à haute teneur de la seconde, en aval-pendage, « pente » le long de la structure de Bug Lake et donnant une teneur la plus élevée unique à ce jour au projet Detour Gold Trend.

Les trous MDE-14-124 à -128 ont agrandi avec succès la zone à haute teneur Hanging Wall dans une zone d'essai historiquement pauvre et semblent aussi avoir intersecté une nouvelle zone de veine près de la surface. Des essais complémentaires sont justifiés dans cette région pour tenter d'élargir la zone de Hanging Wall et de conduire des essais dans cette nouvelle zone de veine.

Les trous MDE-14-129 à MDE-14-135 ont été forés pour fournir un intercalaire détaillé et des informations géologiques supplémentaires dans la zone périphérique aux phases marginales à haute teneur de la zone Hanging Wall.

Les trous MDE-14-143 et 144-14-MDE représentent deux des essais les plus profonds de Bug Lake Gold Trend à ce jour et ajoute beaucoup à la compréhension par la compagnie de la géométrie et du potentiel de la section « pente » inférieure, en aval-pendage de la zone de Bug Lake. Ces trous agrandissent avec succès la zone Bug Lake Gold jusqu'à une profondeur verticale de 400 mètres et fournissent une preuve solide de la continuation de la minéralisation aurifère à haute teneur à une profondeur minimum de 315 mètres appuyant le modèle géologique actuel. Le système aurifère actuel reste ouvert en profondeur.

Les pentes et les plats

Comme nous l'avons vu précédemment, le Bug Lake Gold Trend se caractérise par des tronçons (« pentes ») à pendage qui sont reliés peu profondément, pendage à l'est, (« plats ») produisant une sorte de forme sigmoïdale au porphyre de Bug Lake et des zones aurifères (voir figure 1 sur le lien ci-dessous). À ce jour, le forage a intersecté une épaisseur largement plus épaisse et à teneur généralement plus élevée, sur les pentes. Le forage le long du tronçon nord, de 375 mètres de long, de Bug Lake Gold Trend a intersecté une pente près de la surface et a démontré désormais la présence d'une seconde pente, bien minéralisée à des profondeurs variant entre 150 et 400 mètres s'étendant au-delà du niveau vertical actuel des essais. Dans l'ensemble, le système minéralisé le long du tronçon nord a un plongement vers le sud.

Jusqu'au programme d'hiver 2014, l'insuffisance des forages a été comblée le long de l'extension sud de Bug Lake Gold Trend pour déterminer si les intersections données à ce jour reflétaient les plats ou des pentes plus favorables. Quatre trous, dont trois du programme hiver, réalisées en coupe transversale 3 + 25 Sud (figure 3) indiquent que les intersections proches de la surface le long d'une grande partie de l'extension sud se caractérisent en effet par un pendage de plats ou modérés. La première pente sur la section sud 3 + 25 a été intersectée, ainsi que la minéralisation aurifère à teneur plus élevée, à des profondeurs allant de 150 à 225 mètres à la verticale et reste ouverte en profondeur. La reconnaissance de cette géométrie continuant vers le sud crée un potentiel important pour la découverte de la minéralisation aurifère à haute teneur supplémentaire le long de l'extension sud, peu testée, à une profondeur relativement faible.

Les trous MDE-14-140-141 et -142 ont été forés dans la coupe sud 3 + 25 (figure 3 sur le lien ci-dessous), et le trou le plus profond, MDE-14-142, a intersecté la première pente confirmée dans le prolongement sud. Ce trou comporte deux intervalles à haute teneur en or qui jalonnent les contacts supérieurs et inférieurs du porphyre de Bug Lake, semblable aux minéralisations à haute teneur définies le long du tronçon nord de Trend. Cette minéralisation à forte teneur est ouverte dans tous les sens, avec le trou MDE-14-142, qui représente l'essai le plus profond du tronçon sud de la zone de Bug Lake à ce jour.

Le Bug Lake Gold Trend

Le Bug Lake et les zones aurifères associées sont parallèles à une zone de faille à pendage vers l'est à forte pente direction NNO, de 20 à 50 mètres (la faille de Bug Lake) qui sépare les lithologies volcaniques intrusives mafiques et les lithologies volcaniques mafiques sur la propriété de la Martinière. Une digue porphyre felsique à tendance NNO de 5 à 30 mètres large est située dans le couloir de la faille. La minéralisation aurifère se produit dans les zones de veine escarpée distinctes dans le Footwall et le Hanging Wall au porphyre, ainsi que dans les brèches à faille inondées de silice (Zone Bug Lake) qui sont généralement mieux développé dans la lèvre inférieure (Footwall) ou l'éponte supérieure (Hanging Wall) immédiates du porphyre. La minéralisation aurifère dans la région de Bug Lake est associée à la minéralisation de pyrite disséminée, avec les intervalles à haute teneur ou bonanza qui contiennent souvent de l'or libre fin en abondance.

Les projets du programme de forage de l'été 2014 à la Martinière sont en cours de finalisation et le forage devraient reprendre fin juin ou début juillet en mettant l'accent sur l'expansion supplémentaire et le forage intercalaire le long du tronçon nord de Bug Lake Gold Trend, et sur les essais supplémentaires de la pente nouvellement identifiés dans le prolongement sud et aux essais de plusieurs autres cibles prioritaires au sein de la Martinière dans le système aurifère global.

Pour voir les chiffres et tableaux, veuillez aller sur:
http://media.abnnewswire.net/media/en/docs/77137-TSE-BAR-20140511.pdf

John Toporowski
Gestionnaire, Développement commercial
Tél: +1-604-638-5815
Sans frais: +1-877-838-3664
Courriel: jtoporowski@balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Osisko (TSE:OSK) annonce une entente d'acquisition amicale avec Yamana Gold (TSE:YRI) et Agnico Eagle (TSE:AEM) ]]> fr32714 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32714/ Thu, 17 Apr 2014 09:39:37 GMT Corporation Minière Osisko (« Osisko ») (TSE:OSK)(FRANCFORT:EWX), Yamana Gold Inc. (TSE:YRI)(NYSE:AUY) (« Yamana ») et Mines Agnico Eagle Limitée (NYSE:AEM)(TSE:AEM) (« Agnico Eagle ») ont le plaisir d'annoncer la conclusion d'une entente (« l'entente ») en vertu de laquelle Yamana et Agnico Eagle feront l'acquisition, de façon conjointe, de 100% de toutes les actions ordinaires émises et en circulation d'Osisko pour une contrepartie totale de 3,9 milliards $CA ou 8,15 $CA par action. L'offre totale comprend environ 1,0 milliard $CA en espèces, 2,3 milliards $CA en actions de Yamana et d'Agnico Eagle et la création d'une nouvelle société (« Nouvelle Osisko ») d'une valeur implicite d'approximativement 575 millions $CA.

Cette offre représente une prime de 11% par rapport à l'offre hostile actuelle de Goldcorp. Yamana, Agnico Eagle et Osisko tiendront une conférence téléphonique conjointe aujourd'hui à 10h00 HAE, afin de discuter de la transaction.

Termes de l'entente

En vertu de l'entente, Yamana et Agnico Eagle formeront un partenariat d'acquisition conjointe (chaque société en détenant 50%) qui fera l'acquisition par voie d'un plan d'arrangement (l'« arrangement ») de toutes les actions ordinaires en circulation d'Osisko. À la clôture de la transaction, Yamana et Agnico Eagle détiendront chacune Osisko, et formeront des comités conjoints pour exploiter la mine Canadian Malartic au Québec. Les partenaires exploreront aussi conjointement, et éventuellement mettront en valeur, les actifs de Kirkland Lake et continueront l'exploration sur les propriétés Hammond Reef, Pandora / Wood et Pandora, situées en Ontario.

Suite à l'exécution de l'entente, chaque action ordinaire en circulation d'Osisko s'échangera pour :

I. 2,09 $CA en espèces;

ii. 0,26471 action ordinaire de Yamana (une valeur de 2,43 $CA basée sur le prix de clôture de 9,18 $CA des actions de Yamana à la Bourse de Toronto en date du 15 avril 2014);

iii. 0,07264 action ordinaire d'Agnico-Eagle (une valeur de 2,43 $CA basée sur le prix de clôture de 33,45 $CA des actions d'Agnico Eagle à la Bourse de Toronto en date du 15 avril 2014);

iv. Une nouvelle action ordinaire de Nouvelle Osisko avec une valeur de 1,20 $CA par action.
En vertu des termes de l'arrangement, certains actifs d'Osisko seront transférés à la Nouvelle Osisko, dont les actions seront distribuées aux actionnaires d'Osisko en tant que portion de la contrepartie. Les actifs suivants seront transférés à la Nouvelle Osisko :

I. une redevance de 5% de rendement net de fonderie (« NSR ») sur la mine Canadian Malartic;

ii. une redevance de 2% de rendement net de fonderie (« NSR ») sur toutes les propriétés d'exploration existantes, incluant les actifs de Kirkland Lake, Hammond Reef Pandora / Wood et Pandora;

iii. 155 millions $CA en espèces;

iv. tous les actifs et les passifs d'Osisko dans le camp minier de Guerrero;

v. autres investissements.

La valeur totale de la transaction est de 3,9 milliards $CA, ou 8,15 $CA par action ordinaire d'Osisko, sur une base pleinement diluée. Suite à la transaction, les actionnaires d'Osisko détiendront approximativement 14% de Yamana et approximativement 17% d'Agnico Eagle.

Valeur pour les actionnaires d'Osisko

- Évaluation d'Osisko à 3,9 milliards $CA ou 8,15 $CA par action - une prime substantielle sur la valeur implicite actuelle de l'offre hostile révisée de Goldcorp pour Osisko et sur les cours actuels de l'action d'Osisko.

- En plus d'une participation continue et significative dans la mine Canadian Malartic, les actionnaires obtiennent une exposition à deux producteurs d'or intermédiaires dans les Amériques.

- Participation dans Nouvelle Osisko, qui détiendra un important portefeuille d'actifs d'exploration avec la capacité de s'auto-financer avec ses liquidités existantes et une redevance de 5 % NSR sur la mine Canadian Malartic en production.

- Potentiel supplémentaire de bénéfice avec une redevance de 2 % NSR sur toutes les propriétés d'exploration existantes, incluant Kirkland Lake, Hammond Reef, Pandora / Wood et Pandora.

- Portefeuille intéressant de placements en actions avec un potentiel de générer d'autres occasions de croissance.
Le conseil d'administration d'Osisko a unanimement déterminé que l'entente serait dans le meilleur intérêt d'Osisko et de ses actionnaires et recommandera aux actionnaires d'Osisko de voter en faveur de l'entente. Certains actionnaires, incluant les administrateurs et les hauts dirigeants d'Osisko, qui détiennent collectivement plus de 5 % des actions ordinaires émises et en circulation d'Osisko, ont conclu des conventions de vote avec Yamana et Agnico-Eagle, en vertu desquelles ils se sont engagés à exercer les droits de vote rattachés à leurs actions en faveur de l'entente.

Sean Roosen, président et chef de la direction, a déclaré : « Il y a dix ans, nous nous sommes donnés comme mission de découvrir un gisement d'or. Ce plan a réussi et s'est transformé sous nos yeux pour devenir la mine de calibre mondial très rentable qu'est aujourd'hui Canadian Malartic. Dès le début, nous avons toujours gardé le cap sur notre objectif d'accroître la valeur pour nos actionnaires. Avec l'annonce aujourd'hui de l'offre conjointe de Yamana et d'Agnico-Eagle, je crois que nous avons livré à nos actionnaires une option de valeur supérieure à la tentative hostile d'acquisition sur notre Société. La Nouvelle Osisko sera bien financée, avec 155 millions $ en liquidités, une forte participation dans les futurs flux de trésorerie générés dans le camp de Canadian Malartic grâce à la redevance de 5 % NSR, les futurs bénéfices potentiels découlant du reste du portefeuille d'exploration canadien d'Osisko grâce à la redevance globale de 2 % NSR, et une participation de 100 % dans le projet d'exploration ma
jeur d'Osisko dans la ceinture de roches vertes de Guerrero. La nouvelle Osisko sera une société avec des flux de trésorerie solides et réguliers, un fort potentiel d'accroissement futur de ses flux de trésorerie, et un énorme potentiel d'exploration. »

Raisons stratégiques de Yamana

Yamana est un producteur établi avec l'objectif d'exercer des activités d'exploitation dans des juridictions minières stables des Amériques, tout en maintenant un équilibre entre l'augmentation de la production, le contrôle des coûts et le maintien des marges afin de maximiser les flux de trésorerie. Le partenariat avec Agnico Eagle procure à Yamana une augmentation de production significative à des coûts compatibles avec sa structure de coûts existante, une génération améliorée de flux de trésorerie et un agrandissement de son portefeuille de futurs projets. Il lui permet aussi de faire son entrée dans une des plus favorables juridictions minières au monde, sans encourir les risques généralement associés à l'arrivée dans une nouvelle juridiction, compte tenu de la solide gestion des opérations à Canadian Malartic ainsi que de l'expertise de plusieurs décennies d'Agnico Eagle dans la région.

Peter Marrone, président du conseil et chef de la direction de Yamana, a déclaré : « Chez Yamana, nous centrons nos efforts à la fois sur la croissance de nos revenus et de nos bénéfices, afin de générer de la valeur pour les actionnaires, et avec cette acquisition, nous prévoyons créer une valeur exceptionnelle. Cette acquisition offre une valeur ajoutée selon tous les paramètres-clés par action. La mine Canadian Malartic est un actif de calibre mondial qui est appelé à devenir une pierre angulaire de notre portefeuille, tout comme Chapada et El Peñón. Nous sommes également heureux de faire notre entrée au Québec, une province avec un historique minier établi, ce qui complète bien notre présence déjà existante dans les Amériques et ce, avec un risque relativement faible. Conformément à notre approche disciplinée et équilibrée en matière de croissance, nous sommes en mesure d'acquérir 50% de la mine Canadian Malartic et des autres propriétés canadiennes d'exploration et de développement d'Osisko, tout en main
tenant un bilan solide et une flexibilité financière.

« Nous sommes enchantés de notre offre et de la structure améliorée. Avec Agnico-Eagle comme partenaire, la direction des opérations à Canadian Malartic et en ouvrant notre propre bureau des opérations au Québec, ces bénéfices seront bonifiés grâce à notre expérience collective en matière de grandes mines conventionnelles à ciel ouvert et à leur expertise dans cette juridiction. Nous sommes heureux de faire notre entrée au Québec et nous espérons améliorer notre profil dans cette juridiction favorable à l'industrie minière. »

Raisons stratégiques d'Agnico Eagle

Agnico Eagle possède un long historique d'exploitation minière au Québec, et l'acquisition d'Osisko est une excellente décision stratégique qui cadre bien avec la plateforme de production existante de la Société dans la région de l'Abitibi. Cette acquisition améliore le profil de coût et de production existant de la Société, elle augmente les réserves et les ressources, et devrait augmenter la génération de flux de trésorerie disponibles. Le fait de s'associer à Yamana permet à Agnico Eagle de conserver un bilan solide et de minimiser la dilution de son capital-action. Cette transaction cadre bien avec la stratégie d'Agnico Eagle et est similaire, en termes d'envergure, à certaines de ses acquisitions antérieures, mais sans les risques liés à l'obtention des permis, à la construction et au démarrage.

Sean Boyd, président et chef de la direction d'Agnico Eagle, a déclaré : « Agnico Eagle a un historique d'exploitation minière au Québec qui s'échelonne sur 50 ans et au cours de cette période, la Société a continué d'accroître sa présence minière d'une façon mesurée et systématique. Cette transaction améliore davantage notre plateforme d'exploitation au Québec avec l'ajout d'une quatrième mine en production. Grâce à cette entente, Agnico Eagle deviendra le plus grand producteur d'or au Québec, ce qui démontre notre engagement envers le Québec et les différents intervenants dans la province. »

« Traditionnellement, Agnico Eagle a cherché à faire des acquisitions qui minimisaient la dilution pour nos actionnaires. Après cette transaction, les actionnaires d'Osisko détiendront une participation de 17% dans Agnico Eagle, et nous croyons que ce niveau de dilution est conforme à celui de plusieurs transactions antérieures de la Société. Toutefois, cette transaction vient sans les risques associés à l'obtention des permis, aux dépenses de construction et de démarrage, et a un effet relutif immédiat pour Agnico Eagle à l'égard de plusieurs paramètres-clés par action. De plus, la transaction devrait abaisser notre coût décaissé total et notre coût de maintien tout compris. »

« Nous avons hâte de travailler avec Yamana comme partenaire à la mine Canadian Malartic et sur les propriétés d'exploration. L'expertise de Yamana à la mine de cuivre-or Chapada, une grande mine à ciel ouvert située au Brésil, devrait être complémentaire à notre expérience à Meadowbank et dans la région de l'Abitibi. »

La transaction est sujette à l'approbation des actionnaires d'Osisko et obtenir le vote favorable des deux tiers des actionnaires lors d'une assemblée qui sera tenue vers la mi-mai. L'approbation des actionnaires d'Agnico Eagle et de Yamana n'est pas requise. L'entente devrait être clôturée vers le 30 mai 2014, suivant l'obtention de toutes les approbations requises auprès des actionnaires, de la cour et des autorités règlementaires et boursières.

Conformément aux modalités de l'entente, Osisko est assujettie à des clauses standards de non sollicitation. Dans l'éventualité où une proposition supérieure serait faite à Osisko, Yamana et Agnico Eagle auraient le droit d'égaler la proposition pendant 5 jours ouvrables. Selon certaines circonstances, dans l'éventualité où le conseil d'administration d'Osisko changerait sa recommandation ou mettrait fin à l'entente, Osisko s'est engagée à verser des frais de résiliation de 195 millions $CA à Yamana et Agnico Eagle, à être partagés également. Dans certaines autres circonstances où la transaction ne serait pas complétée, Osisko a convenu de rembourser à Yamana et Agnico Eagle, 10 M $CA chacun, pour leurs frais.

Le conseil d'administration d'Osisko a déterminé que l'offre de Yamana et d'Agnico Eagle est supérieure à la proposition faite par Yamana le 2 avril 2014, et les parties ont accepté de mettre fin à leur entente. Yamana s'est engagée à renoncer à ses frais de résiliation en vertu de l'entente.

Osisko a engagé BMO Marché des capitaux et Maxit Capital LP à titre de conseillers financiers, et Bennett Jones LLP et Stikeman Elliott LLP à titre de conseillers juridiques en lien avec l'Arrangement.

Yamana a engagé Canaccord Genuity Corp. à titre de conseiller financier, et Norton Rose Fulbright Canada LLP et Paul, Weiss, Rifkind, Wharton & Garrison LLP à titre de conseillers juridiques en lien avec l'Arrangement. Yamana a aussi engagé la Financière Banque Nationale pour fournir une opinion sur le caractère équitable de la transaction du point de vue financier pour les actionnaires de Yamana.

Agnico Eagle a engagé Valeurs Mobilières TD Inc. et Bank of America Merrill Lynch à titre de conseillers financiers, et Davies Ward Phillips & Vineberg LLP à titre de conseillers juridiques en lien avec l'Arrangement.

À propos d'Osisko

Corporation Minière Osisko exploite la mine d'or Canadian Malartic à Malartic (Québec) et poursuit ses activités d'exploration sur diverses propriétés, notamment au Québec, en Ontario et au Mexique.

À propos d'Agnico Eagle

Agnico Eagle est une grande société canadienne d'exploitation aurifère qui produit des métaux précieux depuis 1957. Ses sept mines sont situées au Canada, en Finlande et au Mexique, et elle exerce des activités d'exploration et de mise en valeur dans chacune de ces régions ainsi qu'aux États-Unis. La Société et ses actionnaires sont en mesure de profiter pleinement du cours de l'or en raison de sa décision de longue date de ne pas vendre d'or à terme. Agnico Eagle a déclaré un dividende en espèces à chaque exercice depuis 1983.

Rejetez l'offre inadéquate de Goldcorp

Tel que précédemment divulgué, le conseil d'administration d'Osisko a recommandé à l'unanimité aux actionnaires d'Osisko de rejeter l'offre hostile de Goldcorp Inc. et de ne pas déposer leurs actions d'Osisko en réponse à l'offre de Goldcorp. Le conseil d'administration d'Osisko a déterminé que l'offre de Goldcorp ne compensait pas de façon adéquate les actionnaires d'Osisko, notamment en ne reconnaissant pas la valeur stratégique de l'actif de calibre mondial d'Osisko, le potentiel de croissance significatif de la mine Canadian Malartic et le risque accru inhérent aux actions ordinaires de Goldcorp. Les détails de la recommandation du conseil d'administration d'Osisko se trouvent dans la Circulaire des administrateurs qui est disponible en ligne à www.osisko.com.

Les actionnaires ayant des questions, ou qui ont déjà déposé leurs actions en réponse à l'offre de Goldcorp et qui désirent révoquer ce dépôt, peuvent communiquer avec notre agent d'information, Laurel Hill Advisory Group de la manière indiquée ci-dessous:

Numéro sans frais en Amérique du Nord: +1-877-452-7184
Banques, courtiers et appels à frais virés: +1-416-304-2011
Courriel : assistance@laurelhill.com

Announcement:
http://media.abnnewswire.net/media/en/docs/76946-TSX-YRI-20140416.pdf

John Burzynski
Vice-président, Développement corporatif
TEL: +1-416-363-8653
www.osisko.com

Sylvie Prud'homme
Directrice des relations avec les investisseurs
TEL: +1-514-735-7131
Sans frais : 1-888-674-7563

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral ressources (TSE:BAR) annonce la nomination de M. Dan MacInnis en tant que directeur de la compagnie. ]]> fr32713 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32713/ Thu, 6 Feb 2014 23:45:51 GMT Balmoral Resources Ltd. (« Balmoral » ou la « compagnie ») (TSE:BAR) (OTCMKTS:BALMF) est heureux d'annoncer que M. Dan MacInnis (P.Geo) a rejoint la société en tant que membre du conseil d'administration, le 5 février 2014. M. MacInnis a récemment pris sa retraite de président et chef de direction chez MAG Silver Corp coté sur le TSX. Pendant son poste chez MAG, il a géré un portefeuille de plus de 140 millions dollars et dirigé les explorations minières les plus réussites dans l’argent en découvrant des veines d’argent à haute teneur de Juanicipio/Valdecanas, les manteaux d’argent, de plomb et de zinc des Hauts Manto et Pegaso, à Cinco de Mayo au Mexique. M. MacInnis a quarante ans d’expérience en exploration minière dans le monde entier. Il a géré et dirigé des programmes d'exploration de plusieurs millions de dollars pour MAG Silver, Exploration Noranda, Battle Mountain/Hemlo Gold et Sargold Resources. M. MacInnis possède une grande expérience internationale dans l'acquisition de biens, la coentreprise, la gestion et l’exploitation.

Un nombre important de découvertes minérales ont été fait sous sa direction, dont des gisements d'or et de métaux de base aux États-Unis, au Canada et au Mexique. M. MacInnis est un géologue professionnel enregistré (P. Geo) et est diplômé d’un B.SC en géologie de l'Université de Saint-François-Xavier. M. MacInnis a servi comme conseiller auprès de la société depuis sa création.

« Nous sommes très heureux de l’entrée de Dan au conseil d'administration de Balmoral, » a déclaré Darin Wagner, président et chef de direction chez Balmoral. « Ses nombreuses réussites en exploration minière et son caractère irréprochable renforceront le conseil d'administration et apporteront une expertise supplémentaire pour faire avancer notre quête aux découvertes aurifères à haute teneur, faire accroître nos efforts en exploration et aider à accroître la valeur de nos actifs pour nos actionnaires. »

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, relations investisseurs
T : +1-604-638-3664
F : +1-604-648-8809
C : jtoporowski@balmoralresources.com
WWW : www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ VIDÉO FINANCE : le chef de la direction de Balmoral Resources (TSE:BAR) Darin Wagner est l'invité d'une émission Web en direct sur Investorium.tv à Vancouver ]]> fr32712 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32712/ Thu, 30 Jan 2014 11:15:56 GMT Le chef de la direction de Balmoral Resources (TSE:BAR) Darin Wagner est l'invité d'une diffusion Web en direct de Investorium.tv Fairmont Pacific Rim in Vancouver on January 20, 2014 à Vancouver.

M. Wagner est un géologue professionnel avec 20 ans d'expérience en exploration et développement d'entreprise. M. Wagner a passé les 10 premières années de sa carrière dans deux sociétés de mine et d'exploration parmi les plus importantes et les plus réussies du Canada (Noranda [désormais Xstrata] et Cominco [désormais Teck]) en tant que géologue de projet et gérant en Amérique du Nord et du Sud.

Fondée en 2010, Balmoral Resources est une société d'exploration et de développement aurifères axée sur la création de valeur pour les actionnaires grâce à l'acquisition, à l'exploration audacieuse et au développement de projets/ressources aurifères dans les principaux secteurs aurifères d'Amérique du Nord.

Le portefeuille de Balmoral en projets d'exploration aurifère en phase initiale et avancée se situe dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi. Cette ceinture de roches anciennes, qui s'étend sur le Québec et l'Ontario, constitue le site des camps d'exploitation aurifère de Detour Lake, Casa Berardi, Timmins, Kirkland et de Val-d'Or et a produit plus de 130 millions d'onces d'or — la deuxième plus grande réserve d'or sur Terre. L'Abitibi a aussi vu certaines des plus formidables découvertes aurifères des cinq dernières années et continue de porter le Canada à la pointe de l'extraction aurifère.

La présentation en direct a eu lieu pendant le dîner dans la salle Emerald Ballroom de l'hôtel Fairmont à Vancouver. Les investisseurs intéressés par la présentation peuvent s'enquérir directement à :
http://www.investorium.tv

Pour visualiser la présentation vidéo, veuillez aller sur :
http://www.abnnewswire.net/press/en/76521/balmoral

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, relations investisseurs
T : +1-604-638-3664
F : +1-604-648-8809
C : jtoporowski@balmoralresources.com
WWW: www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral Resources Ltd. (TSE:BAR) sur le point de reprendre le forage du Projet Detour Gold Trend ]]> fr32711 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32711/ Thu, 30 Jan 2014 10:24:07 GMT Les équipes de Balmoral Resources Ltd. (TSE:BAR) (OTCMKTS:BALMF) sont arrivées aux camps d'exploration Martinière et Fénelon dans le cadre du projet Detour Gold Trend au Québec, détenu entièrement par la compagnie, pour démarrer le programme de forage hivernal 2014.

Les objectifs initiaux du programme hivernal comprennent le forage intercalaire et d'expansion des zones aurifères à haute teneur du lac Bug sur la propriété Martinière, les tests de suivi de la récente découverte SMV aussi sur la Martinière, les tests de suivi sur la découverte d'or de Grasset et les tests initiaux d'une cible haute priorité de nickel-cuivre-platine-palladium (« Ni-Cu-EGP ») défini par le programme géophysique d'automne 2013 sur la propriété de Grasset. Le projet actuel prévoit de terminer le forage de diamant de 5 000 à 6 000 mètres avec deux appareils de forage. L'excellente situation de trésorerie de Balmoral lui permettra d'accélérer ou d'étendre le programme en fonction des résultats préliminaires.

« Grâce aux bons résultats du programme de forage automnal à la Martinière, nous sommes heureux de forer à nouveau en continuant à progresser dans le cœur à haute teneur du système aurifère de la Martinière, » a déclaré Darin Wagner, PDG de Balmoral. « Décrire une grande cible bien définie de Ni-Cu-EGP au sein de la zone du projet ajoute du crédit à l'épopée Balmoral, une autre corde à leur arc qui compte déjà les découvertes aurifères à haute teneur de la Martinière et les potentiels SMV émergents. »

Expansion du lac Bug et forage intercalaire - Martinière

La route d'hiver vers le camp Martinière est désormais ouverte et le forage devrait débuter dans les 10 prochains jours sur la propriété de Martinière. Le forage se concentrerasur l'intercalaire au-dessus d'une profondeur verticale de 300 mètres le long du lac Bug, de Footwall et des zones aurifères de Hanging Wall. Les zones restent ouvertes à la profondeur et un forage supplémentaire est également prévu pour tracer leszones situées entre 275 et 375 mètres de profondeur verticale. À ce jour, seulement trois trous ont été testés à moins de 275 mètres verticaux tout au long de la distance latérale de 1 000 mètres du système avec trois trous intersectant avec succès avecla zone du lac Bug.

Forage de suivi supplémentaire cherchera à élargir les découvertes aurifères et SMV récentes sur la propriété.

Ni-Cu-EGP et cibles aurifères - Grasset

Le forage en 2012 a identifié des cibles aurifères et Ni-Cu-EGP sur la propriété de la compagnie de Grasset, située à 40 kilomètres à l'est de Martinière. Les deux découvertes ont été localisées à proximité de la zone régionale de déformation du lac Sunday et à moins de 5 kilomètres du camp de base Fenelon, accessible par routes utilisables par toutes saisons.

La découverte aurifère de Grasset est centrée au contact nord de la zone de déformation du lac Sunday, un environnement géologiquement analogue à la mine Detour Gold située à 80 kilomètres à l'ouest.Le sondage de découverte a donné une interception de 1,66 g/t d'or sur 33,00 mètres incluant deux intervalles à teneur plus élevée : 6,15 g/t d'or sur 4,04 mètres et 4,18 g/t d'or sur 5,00 mètres.

Également en 2012, les essais de forage à 1 000 mètres à l'est de l'occurrence aurifère de Grasset ont intersecté une zone fortement anormale de minéralisation magmatique en Ni-Cu-EGP (9,17 m à teneur de 0,51 % de nickel ; 0,09 % de cuivre et 0,48 g/t platine + palladium ; voir NR12-14, 23 mai 2012). Cette découverte survient au bout sud-est d'une ceinture longue de de 10+ km sur des lithologies ultramafiques qui chevauche le Grasset et les propriétés adjacentes de Fénelon. L'exploration historique avait identifié de semblables minéralisationsen Ni-Cu-EGP dans cette séquence à 8,3 kilomètres au nord-ouest de la découverte de Balmoral, indiquant la présence d'un vaste système de sulfures magmatiques au nickel, cuivre et EGP.

Balmoral a également complété l'acquisition, par jalonnement,d'une participation à 100 % dans 66 concessions minières supplémentaires dans la région de Grasset couvrant les extensions possibles de la séquence hôte à la cible Ni-Cu-EGP.

Pour consulter l'intégralité du communiqué, veuillez visiter:
http://media.abnnewswire.net/media/en/docs/76520-TSE-BAR-20140129.pdf

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, relations investisseurs
T : +1-604-638-3664
F : +1-604-648-8809
C : jtoporowski@balmoralresources.com
WWW: www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral Resources (TSE:BAR) ajoute les découvertes aurifères à l'inventaire croissant au Detour Project au Québec ]]> fr32710 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32710/ Sun, 19 Jan 2014 06:39:54 GMT Balmoral Resources Ltd. (TSE:BAR) a découvert quatre nouvelles occurrences de minéralisation aurifère et un nouveau système de métaux usuels de type sulfures massifs volcanogènes au projet Detour Gold Trend, détenu entièrement par la compagnie au Québec.

« Les résultats positifs du programme d'exploration d’automne continuent de démontrer le caractère extensif du système de minéralisation aurifère dans le domaine de la Martinière, » a déclaré Darin Wagner, président et chef de la direction de Balmoral. « L'émergence d'un nouveau système SMV est un agréable plus, confirmant à nouveau le potentiel de découvertes en métaux communs dans la ceinture géologique et l'efficacité des outils de prospection utilisés par notre équipe tout au long du secteur Detour Gold Trend de plus de 600 km². »

Découverte SMV

Dans le cadre du programme d’essai et de génération de cible continus de Balmoral, trois nouvelles cibles en métaux communs ont été creusées pendant le programme d’automne.

Le trou de forage MDX-13-39 a intersecté ce qui est interprété par la compagnie comme étant un horizon exhalatif, souvent associé à des phases marginales de dépôt de cuivre/zinc/plomb SMV, qui ont donné des niveaux élevés de zinc-plomb-argent et or. Cette exhalite -- voir la photo sur le site de la compagnie -- a été intersectée sur une longueur de forage d'environ 4,9 mètres (97,9 mètres à 102,8 mètres). Il est associé à un conducteur électromagnétique non testé préalablement de 700 mètres de long. L'horizon exhalatif repose sur une vaste zone d'altération de chlorite-sulfure, qui, comme un conduit d'altération semblable découvert sous la SMV Martinière Est, est une anomalie dans la minéralisation aurifère, donnant une teneur moyenne de 0,18 g/t d'or sur 54,14 mètres de 154,86 mètres à 209,00 mètres dans le trou de forage. Le trou de forage a été désaffecté dans la zone d'altération à une profondeur de forage de 209,00 mètres. Des tests supplémentaires sont prévus dans cette zone.

Le trou de forage MDX-13-38, pour tester une deuxième cible à 1 500m au nord du trou 39, a intersecté un intervalle de 16 mètres de large de mudstone pyritique avec des valeurs localement anormales de cuivre, plomb, zinc et argent. Une vaste série de conducteurs est présente dans la région de MDX-13-38, et des travaux géophysiques supplémentaires sont prévus avant une reprise des essais de forage.

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, relations investisseurs
T : +1-604-638-3664
F : +1-604-648-8809
WWW : www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral Resources Ltd. (TSE:BAR)annonce la nomination de M. Graeme Currie au poste de directeur de la compagnie. ]]> fr32709 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32709/ Tue, 14 Jan 2014 08:52:58 GMT Balmoral Resources Ltd. ("Balmoral" ou la "compagnie") (TSE:BAR)(OTCMKTS:BALMF)est très heureux d'annoncer que M. Graeme Currie a rejoint la compagnie comme membre du comité d'administration, prenant effet le 13 janvier 2014. M. Currie a servi récemment comme directeur des services bancaires d'investissement à CanaccordGenuity Ltd. où il s'est concentré précisément sur les petits secteurs miniers. Il a pris sa retraite de chez Cannaccord en août 2012. Avant de travailler dans les investissements bancaires, M. Currie a été cadre analyste minier pendant 22 ans pour Canaccord, où il s'est concentré précisément sur les petits secteurs miniers. M. Currie apporte 30 ans d'expérience au comité dans l'évaluation de la petite exploration minière et du développement mondial des compagnies, ainsi qu'une grande connaissance des marchés financiers relatifs à l'exploration minière et au développement industriel.

M. Currie remplacera M. Henk Van Alphen au comité d'administration. M. Van Alphen a notifié la compagnie qu'il se retirera de son poste de directeur de Balmoral à partir du 31 janvier 2014 pour se concentrer sur les affaires de Cardero Resource Corp coté TSX, dont il est président et PDG. Balmoral voudrait remercier M. Van Alphen pour sa contribution à la compagnie depuis sa création et nous lui souhaitons le meilleur pour ses prochaines entreprises.

"Nous sommes très heureux d'ajouter l'expertise des marché financiers, l'expérience d'analyste et l'énergie de M. Graeme au comité d'administration au moment où nous faisons avancer les découvertes Detour Gold Trend de la compagnie", a déclaré Darin Wagner, président et PDG de Balmoral. "L'esprit entrepreneurial de M. Henk va nous manquer et nous le remercions pour le travail qu'il a donné ces trois dernières années."

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, relations investisseurs
T : +1-604-638-3664
F : +1-604-648-8809
WWW : www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net
<![CDATA[ Balmoral Resources (TSE:BAR) intersecte 27,05 g/t d'or sur 6,22 mètres, élargit la zone Bug Lake Footwall, projet Martinière, Québec ]]> fr32708 Y http://www.abnnewswire.net/press/fr/32708/ Fri, 10 Jan 2014 12:58:45 GMT Balmoral Resources Ltd. (« Balmoral » ou la « compagnie ») (TSE:BAR)(OTCMKTS:BALMF) a continué à rapporter des teneurs élevées en or pour son projet Detour Gold Trend, incluant une intersection de 27,05 g/t d'or sur 6,22 mètres dans la zone Bug Lake Footwall. Cette intersection se trouve à soixante mètres sous une deuxième intersection rapportée de 9,05 g/t d'or sur 7,60 mètres, prolonge l'étendue latérale et confirme l'extension en aval-pendage de la zone à teneur élevée Footwall Gold. La compagnie a également rapporté des teneurs élevées dans la zone Bug Lake Hanging Wall, incluant 9,70 g/t d'or sur 9,25 mètres et a continué à intersecter de larges intervalles de minéralisation aurifère à travers la zone Bug Lake, incluant 64,80 mètres d'une teneur de 0,80 g/t d'or (voir le tableau ci-dessous). Bug Lake et les zones aurifères associées sont situés sur la propriété Martinière qui est exclusivement détenue par la compagnie et se trouve à 45 kilomètres à l'est de Detour Gold Deposit dans le centre-ouest du Québec.

Les résultats d'aujourd'hui proviennent de quatre forages, implantés sur deux sections à 55 mètres de distance dans la portion centrale de la région Bug Lake, qui visent des extensions aux zones Footwall et Hanging Wall Gold à teneurs élevées. Les quatre forages ont tous réussi à intersecter leurs cibles et la zone Bug Lake Gold plus large à des profondeurs allant de 60 à 180 mètres verticalement sous la surface. Des coupes transversales pour les quatre forages visés aujourd'hui sont disponibles au www.balmoralresources.com.

« Avec nos trois derniers communiqués soulignant des résultats aurifères à teneur élevée en provenance de nos découvertes Northshore, Martinière Ouest et Bug Lake, Balmoral continue à se distinguer en tant que projet bien situé à fort potentiel de croissance avec un accent sur la délimitation d'onces de qualité et des opportunités au Canada », a indiqué Darin Wagner, président-directeur général de Balmoral.
--------------------------------------------------------------------
Hole        Nth   West Dip   From   To   Interval*  Gold  Zone 
Number                      (M)     (M)    (M)      (g/t)  
MDE-13-119  166 N 247 W -45 48.32   58.21  9.89     1.54  Hanging Wall 
including                   56.55   58.21  1.66     7.70  " 
                            81.37  146.17 64.80     0.80  Bug Lake 
including                   87.72  101.89 14.17     2.28  " 
which includes              87.72   89.05  1.33     5.71  " 
and                         96.81  101.89  5.08     3.54  " 
--------------------------------------------------------------------
MDE-13-120  166 N 247 W -56 26.75  64.70  37.95     2.68  Hanging Wall 
including                   55.00  64.70   9.70     9.25  " 
which includes              55.00  58.36   3.36    12.24  " 
                           102.17 146.08  43.91     0.90  Bug Lake 
including                  108.47 116.87   8.40     2.65  " 
which includes             108.47 109.48   1.01     7.00  " 
and                        116.10 116.87   0.77    10.50  Bug Lake
-------------------------------------------------------------------- 
MDE-13-121  111 N 235 W -46 85.88 133.66  47.78     2.25  BL + FW 
including                   85.88  88.08   2.20     4.36  Bug Lake 
and                        124.34 131.94   7.60     9.05  Footwall 
which includes             129.63 131.12   1.49    40.64  " 
--------------------------------------------------------------------
MDE-13-122a 111 N 235 W -57 111.38 146.12 34.74     0.72  Bug Lake 
including                  134.27  135.55  1.28     4.02  " 
                           186.57  192.79  6.22    27.05  Footwall 
including                  186.57  187.10  0.53   241.00  " 
and                        192.15  192.79  0.64    58.70  " 
--------------------------------------------------------------------
* Les intersections de forage rapportées ne représentent pas les largeurs réelles. À l'heure actuelle, les données concernant la forme de la minéralisation ne sont pas suffisantes pour calculer les orientations réelles dans l'espace.

Bug Lake et les zones aurifères associées longent une zone de faille de 20 à 50 mètres de largeur orientée NNO, fortement inclinée vers l'est : la faille Bug Lake, qui sépare des lithologies mafiques intrusives et mafiques volcaniques sur la propriété Martinière de la compagnie. Un dyke felsique porphyrique de 5 à 30 mètres de largeur orienté NNO est situé le long/près de la marge est du corridor de la faille. La minéralisation aurifère se produit dans des zones distinctes de cisaillement-veine dans le Footwall et le Hanging Wall au porphyre, ainsi que dans des brèches remplies de silice (zone Bug Lake) qui sont typiquement mieux développées dans le Footwall au porphyre. La minéralisation aurifère dans la région Bug Lake est associée à une minéralisation disséminée de pyrite avec des intervalles de grade élevé à bonanza contenant fréquemment de l'or libre fin abondant.

Les résultats provenant de 15 forages d'exploration (série de forages MDX) complétés dans le cadre du programme de forage d'automne du projet Detour Gold Trend demeurent en instance et on s'attend à ce qu'ils soient disponibles pour publication dans les 7 à 10 prochains jours. La compagnie planifie présentement de reprendre le forage sur le projet plus tard ce mois-ci. Les derniers détails du programme de forage hiver 2014 seront publiés à mesure qu'ils deviennent disponibles.

Contrôle de la qualité

M. Darin Wagner (P.Geo.), président-directeur général de la compagnie, est la personne qualifiée non indépendante responsable de la divulgation technique contenue dans ce communiqué. M. Wagner a supervisé les programmes de travail sur la propriété Martinière, visité la propriété de nombreuses fois, examiné les carottes de forage et/ou des photographies provenant des forages visés par ce communiqué. Il a discuté et examiné les résultats avec le personnel géologique principal sur le site, et examiné les résultats analytiques et de contrôle de la qualité disponibles.

Balmoral a mis en place un programme de contrôle de la qualité pour tous ses programmes de forage, pour assurer les meilleures pratiques dans l'échantillonnage et l'analyse des carottes de forage, qui inclut l'insertion d'échantillons stériles, de duplicata et de normes certifiées dans le flot d'échantillonnage. Une carotte de forage de calibre NQ est sciée avec une moitié de la carotte de forage échantillonnée à des intervalles basés sur des critères géologiques incluant la lithologie, la minéralisation visuelle et l'altération. La moitié restante de la carotte de forage est entreposée sur le site à la station de terrain Martinière de la compagnie dans le centre du Québec.

Des échantillons de carotte de forage sont transportés dans des sacs scellés vers les installations d'analyse ALS Minerals Val-d'Or, Québec. Les analyses aurifères sont obtenues grâce à une pyroanalyse correspondant aux normes de l'industrie avec finition par absorption atomique utilisant des parties aliquotes de 30 g. Pour les échantillons à teneur supérieure à 5,00 g/t d'or, une pyroanalyse de suivi avec finition gravimétrique est effectuée. La compagnie a également demandé que tout échantillon à teneur supérieure à 10,00 g/t d'or soit soumis à une pyroanalyse avec tamis métallique. Suivant la réception des analyses, une analyse visuelle des intersections minéralisées est effectuée et des analyses additionnelles peuvent être demandées. ALS Minerals est certifié ISO 9001:2008 et les installations de Val-d'Or sont certifiées ISO 17025 pour les analyses aurifères.

Balmoral Resources Ltd
John Toporowski, Investor Relations
T: +1-604-638-3664
F: +1-604-648-8809
WWW: www.balmoralresources.com

]]>
newsroom@abnnewswire.net